creative

iconevideo

Information / Réclamation

Centre d’Information
du Ministère de l’agriculture
et de la pêche maritime au
080 200 20 50
ou le Centre de Relation de l’ONSSA au
080 100 36 37
ou par mail :
contact@onssa.gov.ma
Horaires : 09H à 16H
Maroc–Union Européenne : Clôture du projet de jumelage «Contrôle des produits phytopharmaceutiques, des fertilisants et supports de cultures »

 

M. Ahmed Bentouhami, Directeur Général  de l’ONSSA et M. Didier Nils, Représentant la Délégation de l’Union Européenne au Maroc, ont présidé la cérémonie de clôture du projet de jumelage institutionnel sur le contrôle des produits phytopharmaceutiques, des fertilisants et supports de cultures, qui a eu lieu le mardi 16 mai 2017 à  l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II à Rabat , en présence des représentants des ambassades de France et d’Allemagne ; du ministère français de l'Agriculture de l'Agroalimentaire et de la Forêt (MAAF), de l’Agence nationale française de Sécurité sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (ANSES), de l’Office Fédéral Allemand pour la Protection des Consommateurs et la Sécurité Sanitaire des Aliments (BVL) , ainsi que des professionnels et de différents départements ministériels marocains.
Ce projet, qui a démarré en mars 2015, s’inscrit dans le processus de convergence réglementaire vers l’acquis communautaire et de l’amélioration de la gestion des produits phytopharmaceutiques, des fertilisants et supports de cultures ; il a été financé par l’Union européenne à hauteur de 1 200 000 euros, sa gestion a été confiée à un consortium Franco-allemand.
 La réalisation des objectifs du projet a nécessité la mobilisation de 80 missions d’experts des institutions françaises et allemandes impliquées et de visites d’études des cadres de l’ONSSA dans ces institutions.
Au cours de séminaire qui a duré deux journées, les experts européens et marocains ont discuté les principaux résultats atteints, notamment dans les domaines suivants :

  • La gestion des produits phytopharmaceutiques à travers les autorisations de mise sur le marché (AMM) ;
  • La maitrise de la chaine d’approvisionnement en produits phytopharmaceutiques de l’importation à l’utilisation ;
  • La gestion des fertilisants et supports de cultures ;
  • La gestion des résidus des pesticides pour une meilleure protection du consommateur.   

  jumelage 2   jumelage 1